Silence Insensé

Création mai 2012
Au CNSMDP (Paris)
Conception et chorégraphie : Marion Parrinello
Interprétation : Marion Parrinello
Musique (live et enregistrée) : Fade to black / Apocalyptica
Lumière : Emmanuel Stauble

 

L’histoire intime de la danseuse et son violoncelle…

« Silence Insensé est l’histoire intime et personnelle de la rencontre d’une danseuse et d’un instrument, le violoncelle. Ce qui pourrait être et devenir une harmonie entre la danse et la musique traverse finalement des enjeux dramatiques dans la retenue, la force, le lyrisme ou la violence. De l’audible à l’inaudible, de la mélodie à la distorsion, du sonore au silencieux. Quel(s) corps se crée(nt) entre un corps de femme au singulier ou au pluriel et ces formes boisées, sonores. Dans un autre temps, l’obscurité froide de cette histoire provoque par sa sensibilité et les émotions traversées dans cette relation, une puissance et une force pour le corps en mouvement. Par cette dualité, ce jeu entre ce qui est palpable et ce qui ne l’est pas, l’espace du son et de la vibration, du sensé et de l’indicible… Silence Insensé est une poésie presque silencieuse. »

 

Reprise de la création en version longue pour 2019 !

Et un court métrage « Silence Insensé » de la réalisatrice Virginie Kahn tourné dans la belle forêt de Brocéliande! Bientôt en ligne!